vue-de-cote

Test de la Riva S une enceinte sans fil Bluetooth premium

By AD, 05/10/2016

Nous avons testé pour vous l’enceinte nomade Bluetooth RIVA S de la jeune marque californienne RIVA Audio. La première impression est favorable. Elle est compacte, relativement lourde (même si cela peut paraître un inconvénient pour la mobilité mais ses 700 grammes correspondent à un excellent compromis), solide. La connectique est bien fournie ; le design élégant ; sa prise en main est facile, les fonctionnalités intuitives. Dès que l’on connecte son smartphone, on est agréablement bluffé par la qualité sonore et la puissance de cette petite enceinte wireless.

vue-du-dessus

Le packaging

Outre un étui souple avec un mousqueton, on trouve au fond du carton une batterie d’accessoires non négligeable avec pas moins de quatre adaptateurs sur prise secteur, pour justement recharger la batterie ou alimenter en direct cet appareil où que l’on soit sur notre bonne vieille planète. Cela vous incitera peut-être à inviter votre compagne ou compagnon à voyager… On trouve également un cordon mini jack vers double RCA ainsi qu’un cordon mini jack vers mini jack pour assurer la maintenance de l’enceinte.

mousqueton

L’enceinte

Elle se décline en trois coloris, noir/gris métallisé mat, blanc/or mat et blanc/argent mat dans une forme parallélépipédique épurée composée d’un châssis en plastique de qualité entouré d’une grille métallique du meilleur effet. Sur la surface visible, les diodes bleues se détachent agréablement en passant délicatement les doigts dans le logement légèrement incurvé des boutons de commandes.

riva-s-couleurs

A l’arrière du châssis, on trouve une connectique fournie avec une entrée mini USB pour la mise à jour du firmware, une sortie USB pour le chargement de vos appareils type tablette, smartphone etc., une entrée mini jack 3,5 mm qui permet le branchement des deux câbles fournis, l’un avec une sortie mini jack et l’autre avec une sortie RCA pour le branchement de l’enceinte sur un téléviseur. On trouve bien entendu l’entrée du câble d’alimentation ainsi que l’interrupteur de la batterie.

arriere-riva-s

Sous le châssis, des patins en caoutchouc  antidérapants remplissent parfaitement leurs fonctions. Mentionnons que l’un des patins peut se clipser intelligemment dans le logement dédié à la connectique permettant ainsi d’isoler totalement cet endroit particulièrement sensible à l’eau même en cas de pluie car cerise sur le gâteau, cette enceinte résiste à l’eau en étant certifié IPX4. Que saco me direz-vous ?. En fait, il s’agit d’une certification délivrée par une commission très sérieuse,  la bien connue CEI (pour  commission électronique internationale), ce qui signifie concrètement que cette enceinte résiste aux projections d’eau (à la condition toutefois de rester raisonnable), bref, vous pouvez écouter votre musique préférée au bord de votre piscine ou à côté de votre douche sans risquer pour autant de détériorer la bête.

temoin-de-charge

Si l’on achète une enceinte Bluetooth à un prix somme toute juste mais conséquent, il s’agit d’en avoir pour son argent. Un an après la sortie de l’enceinte RIVA Turbo, cette « petite sœur » en offre des fonctionnalités tout à fait équivalentes en termes de qualité. Sa puissance de 30Watts, ses 3 hauts parleurs ADX de 40 mm de diamètre et ses 4 radiateurs qui assurent des basses profondes suffiront amplement à l’amateur éclairé cherchant à écouter un son puissant (92 dB quand même), de qualité équivalente où que l’on soit dans la pièce (le fameux mode Surround).

Vous avez dit originale ?

Cette enceinte accepte les codecs audios SBC, AAC et AptX,. Elle est en outre capable de lire les vieux vyniles de nos grands parents. Imaginez le papy écouter Berthe Sylva et fredonner « les roses blanches » en qualité CD audio du 21° siècle… Pour le coup, vous rabibochez entre elles les générations éloignées.

A l’opposé du côté « vintage », vous pourrez réaliser une téléconférence grâce à son micro intégré avec réduction de bruit, d’une qualité somme toute modeste néanmoins…

bouttons

Son mode TruWireless permet même de coupler deux enceintes en mode stéréo (malheureusement vous n’en aurez pas deux pour le prix d’une !)

Elle permet de recharger tous les appareils disposant d’un port USB (votre tablette, votre portable, mais également  votre appareil photo ce qui s’avère bien utile lors de vos voyages et séjours à l’étranger). Vous pouvez même connecter en mode multijoueurs deux périphériques en simultané. Elle est labellisée Energy star et permet de profiter de son son Surround en regardant votre téléviseur (il faudra alors la connecter avec le cordon mini jack double RCA fourni).

riva-s

A noter que l’application disponible sur Android et iOs permet de contrôler à distance l’enceinte et offre l’avantage de supprimer les indications sonores quelque peu irritantes à l’usage (surtout la voix française).

appli

Bilan du test

En conclusion, la RIVA S s’avère une enceinte mini mais qui a tout d’une grande. Nomade et adaptable, elle se glisse aisément dans votre sac à dos et vous suit dans toutes vos pérégrinations. Sa facilité d’utilisation et la grande qualité des sons délivrée en font un must have  en matière d’enceinte portable, il faudra pour cela débourser 249€. 

>> Site officiel du constructeur

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *