detail_bobine

Imprimante 3D : test de la µDelta

By AD, 07/09/2015

Impression 3D : une révolution en marche

Vous n’être pas sans savoir que l’impression 3 d est en train de révolutionner le monde de l’industrie. Elle permet de systématiser à moindre frais le prototypage rapide. Apple s’en sert d’ailleurs pour sa production de composants de ses smartphones et tablettes.

L’impression 3D se démocratise à grande échelle et risque de chambouler durablement et profondément les circuits de production et de consommation classiques. La fabrication de tous les objets de la vie quotidienne sera demain à la portée de tous, rien de plus palpitant que de voir un simple fichier numérique devenir sous vos yeux ébahis un véritable objet !

Fini les ruptures de stock, c’est vous qui fabriquez vos produits, plus de délai de livraison, il suffira d’attendre de quelques minutes à quelques heures pour réaliser une impression en trois dimensions.

Accessoiriser votre smartphone devient dès lors un jeu d’enfant : vous pouvez imprimer des coques, supports, ou encore des accessoires plus ou moins loufoques (comme ici ou ici).

Il faut savoir qu’il existe différents type d’imprimantes 3D, allez-donc voir cet articles qui vous en apprendra un peu plus.

Test de la Micro Delta (µDelta)

Passons aux choses sérieuse, afin d’expérimenter un peu plus concrètement le concept un peu abstrait d’impression 3D, nous avons testé une imprimante : la MicroDelta. Cette machine va nous permettre de modéliser différents objets.

MicroDelta

L’imprimante µDelta de eMotionTech

 

Dans le but de rendre l’impression 3D accessible au plus grand nombre, la start-up toulousaine eMotion Tech a lancé l’imprimante 3D Micro Delta, 100 % made in France, cette machine est très prometteuse.

Quelques détails techniques sur l’imprimante 3D Micro Delta

Comme son nom l’indique, la µDelta est une imprimante de type « Delta« , c’est à dire que la buse se déplace le long de 3 axes.

détail-axe_Y

Détail d’un des 3 axes avec courroie

Proposée en Kit, l’imprimante est compatible Windows, Mac et Linux. D’une hauteur de 440 mm, pour une largeur de 250 mm ainsi qu’une profondeur de 250 mm, cette machine est peu encombrante donc trouvera facilement sa place chez vous ou dans votre bureau. Sa surface d’impression est de Ø110 x 190 mm (pas mal !).

L’impression se fait grâce à une bobine de fil plastique de PLA chauffée, laquelle est déposée couche par couche, une bobine coûte une trentaine d’euros et vous permet de faire des dizaines, voire des centaines d’objets en trois dimensions.

detail_bobine

Système d’entraînement du filament

Un montage et une utilisation facilité

Ne requérant ni soudure ni autres opérations « complexes », le montage de la structure principale de l’imprimante 3D µDelta n’est pas si compliqué qu’on le pense. Il faut tout simplement s’armer de patience et de bon sens et un être un peu bricoleur et bidouilleur. Il faut prévoir une bonne journée pour monter la machine.

Pour monter correctement tous les composants, il suffit de suivre à la lettre les instructions détaillées sur le schéma. Une fois le châssis placé, il suffit d’installer l’électronique et de mettre en place la buse et les capteurs. Il ne reste après qu’à réaliser le calibrage de l’imprimante. Bien évidemment, toutes ces étapes sont guidées étape par étape.

détail_imprimante

Détail moteur courroie Nema

Pour le plus grand bonheur des utilisateurs, la mise en route et surtout l’utilisation de la µDelta sont également très intuitives. Particulièrement détaillée, la guide d’installation explique l’installation des drivers ainsi que du logiciel Repetier dédiée qui va permettre à l’imprimante de communiquer avec votre ordinateur.

L’installation du plugin spécial ainsi que de la version de Slic3r préconfigurée y figure également. Le côté software de la machine est simplifié puisque le logiciel Repetier est convivial à utiliser.

logiciel impression 2

Impression d’un objet 3D

logiciel impression

Suivi en temps réel de la progression de l’impression sur Repetier

Pour voir l’unboxing et le montage de la microDelta, allez voir cet article complet.

Quid de la performance

Côté performance, l’imprimante 3D Micro Delta n’a pas à rougir face aux autres modèles de son genre. Avec une vitesse d’impression nominale de 70mm/s, cette machine permet l’impression des pièces jusqu’à 11 cm de diamètre et 18 cm de hauteur ! Grâce à une vitesse de déplacement maximale de 200mm/s, elle assure une bonne rapidité d’exécution.

Concernant la qualité d’impression, avec l’imprimante µDelta, le résultat est très correct, que ce soit au niveau de l’épaisseur des couches de filament déposées ou de la précision du positionnement des axes XY. En effet, la machine propose une précision honorable : 100 microns sur le plan horizontal et 50 microns sur le plan vertical.

logo_Batman-3D

Détail de la tête d’extrusion Hexagon

Avec cette machine, l’investissement postproduction est moins lourd, en effet, pour réaliser des impressions 3D avec la machine, il faut compter au maximum 30 euros/bobine d’un kilogramme de filament de PLA.

A noter qu’il existe un gigantesque catalogue en ligne d’objet en 3D à télécharger gratuitement sur la plateforme : Thingiverse.

Après l’impression de vos objets, n’hésitez pas à donner un petit coup de Dremel pour améliorer les finitions. Et si vous voulez donner petit effet métallisé, plongez l’objet dans l’Acetone.

Le prix : un intérêt évident de l’imprimante 3D Micro Delta

Alors que le prix « standard » des imprimantes 3D se situe entre 1500 et 3500 euros voire plus, le prix de cette imprimante ne dépasse pas les 600 euros ! Compte tenu de sa fiabilité et de sa performance, la machine offre ainsi un bon rapport qualité/prix.

Des  options sont disponibles afin de booster la machine, il y a par exemple l’option plateau chauffant qui permettra à l’imprimante d’utiliser de l’ABS ou encore l’option porte-bobine.

L’achat d’une Micro Delta est une solution intéressante pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l’impression 3D, vous pouvez retrouver la MicroDelta sur la site d’eMotionTech : Reprap-France.com.

D’autres photos d’objets imprimés en 3D

pot_à_stylo_PI

Le pot à crayon π

turbine-PLA

Une turbine noire passée à l’Acetone

tête de requin plastique

La tête de requin

systeme d'engrenages

Impression d’un système d’engrenages

porte-trombones-acetone

Boîboîte (acetone)

boite mario point d'interrogation

Interrogation Box de Mario – Photophore

lego_imprimé_3D

Legos imprimés en 3D

la_linea

La Linea

impression-photophore-crane

Crâne photophore

impression_cat

Détail 3

crochet de porte

Le crochet de porte bicolore

détail_filaments

Détail après-impression

étoile de Mario Bros

Etoile de Super Mario

 

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *